Création d’une mini-entreprise pour fabriquer et vendre des tote bags au profit d’une association

La classe de CAPA SAPVER 1re année de la MFR de Plérin s’est investie dans la création d’une mini-entreprise. Les 21 élèves ont appris à travailler ensemble, à se connaître, et à mener de bout en bout la fabrication et la vente de plus de 180 tote bags. 

Béatrice présente le programme Start the Change!

Olivier : Béatrice, Start the change!, c’est quoi ? Béatrice : Start the Change! est un projet cofinancé par la Commission européenne. Il...

Une journée handisport pour lutter contre les discriminations et favoriser l’école inclusive

La MFR de Rumengol (Finistère) a organisé une journée de sensibilisation Handisport avec des temps d’information, d’échanges, et de pratiques sportives.

Alexandre, 6 mois de stage botanique à Malte

Cette fois-ci, c'est un étudiant bergeracois qui nous livre son expérience. Après l'obtention de son baccalauréat, Alexandre...

Océane, une immersion au cœur de la Laponie suédoise

Pour Océane, c'était frissons garantis en Laponie ! En BTS Tourisme à la MFR d'Annecy, elle a...

Voyage musical au Cameroun

Pour célébrer la fête de la musique, cette année, on se la joue en mode revival. On avait envie de partager avec vous cette belle initiative musicale… et humaine !

Les articles au top

Béatrice présente le programme Start the Change!

Olivier : Béatrice, Start the change!, c’est quoi ? Béatrice : Start the Change! est un projet cofinancé...

D’anciens panneaux de signalisation, un outil pédagogique et beaucoup d’échanges… pour lutter contre les préjugés sur les migrants

La classe de 4ème de la MFR de Thuret (Puy-de-Dôme) a mené le projet « Code Respecto » à l’aide d’anciens panneaux de signalisation et d’un support pédagogique pour amorcer le débat et lutter contre les représentations erronées sur les migrants.

Respect

Regards croisés : jeunesses & territoires

Cet épisode du documentaire "Jeunesse et nouvelles ruralités" propose de sortir des sentiers battus. De jeunes adultes parlent de leur parcours de vie, entre rural et urbain.

Vivre et s’épanouir, au cœur des territoires

Selon son environnement, la jeunesse ne se vit pas de la même manière et n’ouvre pas les mêmes horizons. Si les jeunes des territoires ruraux sont plutôt optimistes quant à leur avenir, ils portent un regard lucide sur le monde et doivent faire face à un certain nombre de réalités quotidiennes.

Comment les jeunes s’engagent pour leur territoire ?

Le témoignage d’engagement de jeunes pour leur territoire croise le regard d’adultes soucieux de la place à donner à la jeunesse pour construire le monde de demain.

Jennifer, infirmière accomplie

Jennifer a découvert son métier lors d’un stage en MFR. Depuis, elle ne se voit pas faire autre chose. Elle envisage de se lancer dans la formation ou dans des missions humanitaires.

Envie de recevoir nos actus ?

Restons en contact ! Chaque mois, nous partageons avec vous nos plus beaux projets, les informations les plus marquantes... Et toutes nos pépites ! 😉

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :