Regards croisés : jeunesses & territoires

Cet épisode du documentaire “Jeunesse et nouvelles ruralités” propose de sortir des sentiers battus. De jeunes adultes parlent de leur parcours de vie, entre rural et urbain.

Des jeunes y expriment leur vision du monde, entre local et global. Ils se montrent tout à la fois acteurs de leur territoire, citoyens européens et citoyens du monde.

“Ce qui m’a motivé particulièrement c’est l’aménagement paysager, parce que ça recrée vraiment une vraie biodiversité (…). Ça m’intéresse vraiment de pouvoir me dire que je recrée de la vie. Avec plein d’actions comme ça, on pourrait changer les choses. Il faut vraiment bouger les choses le plus vite possible, parce que c’est notre futur, on n’a qu’une Terre.”

Marius NOEL – élève Première BAC Pro

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Brigitte
Chargée de projet à l’Union nationale des MFR, Brigitte a été monitrice, puis directrice au sein d’une Maison dans les Vosges. Elle a ensuite occupé des fonctions d'animation du réseau avant de rejoindre l'Union nationale. Positive en toutes circonstances, elle croit dur comme fer à la force du collectif pour construire des solutions et ouvrir de nouvelles voies.

Plus d'articles de l'auteur

Articles sur le même sujet

Newsletter MVTspot_img

Dernières publications

D’anciens panneaux de signalisation, un outil pédagogique et beaucoup d’échanges… pour lutter contre les préjugés sur les migrants

La classe de 4ème de la MFR de Thuret (Puy-de-Dôme) a mené le projet « Code Respecto » à l’aide d’anciens panneaux de signalisation et d’un support pédagogique pour amorcer le débat et lutter contre les représentations erronées sur les migrants.

Des projets artistiques pour célébrer les femmes libres et engagées

Un Chant tahitien, un clip vidéo, une pièce de théâtre… Les MFR de Vairao, de Beynac et de Périgueux se sont engagées dans des créations artistiques sur l'émancipation et la défense des droits des femmes.

Création d’une mini-entreprise pour fabriquer et vendre des tote bags au profit d’une association

La classe de CAPA SAPVER 1re année de la MFR de Plérin s’est investie dans la création d’une mini-entreprise. Les 21 élèves ont appris à travailler ensemble, à se connaître, et à mener de bout en bout la fabrication et la vente de plus de 180 tote bags. 

Envie de recevoir nos actus ?

Restons en contact ! Chaque mois, nous partageons avec vous nos plus beaux projets, les informations les plus marquantes... Et toutes nos pépites ! 😉

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :