Vivre et s’épanouir, au cœur des territoires

Selon son environnement, la jeunesse ne se vit pas de la même manière et n’ouvre pas les mêmes horizons. Si les jeunes des territoires ruraux sont plutôt optimistes quant à leur avenir, ils portent un regard lucide sur le monde et doivent faire face à un certain nombre de réalités quotidiennes.

Solidarité

Dans ce second épisode du documentaire “Jeunesse et nouvelles ruralités”, les témoignages montrent comment des problématiques deviennent solidarité.

« On apporte un peu de culture là où il en manque un petit peu, on va chez les gens alors qu’ils ont plutôt l’habitude de partir dans des grandes villes ou des villages un peu plus gros pour aller voir un spectacle, ou même aller au cinéma. »

Lilas Bousquet – Alternante Licence Pro, ancienne Service civique

Choix de vie(s)

Les différentes histoires contées par les jeunes et professionnels donnent à voir des quotidiens, des témoignages d’habitants qui expliquent leur choix de vivre à la campagne.

“Le Cabaret Vert, c’est né d’une bande d’amis qui en avaient un petit peu marre d’entendre qu’il ne se passait rien dans les Ardennes, alors qu’on sait que c’est totalement faux. (…) Le Cabaret Vert maintenant c’est plus de 15 ans d’existence, c’est plus de 100 000 spectateurs sur un weekend tous les ans (…)”.

Etienne Chevron, administrateur, association FLaP

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Brigitte
Chargée de projet à l’Union nationale des MFR, Brigitte a été monitrice, puis directrice au sein d’une Maison dans les Vosges. Elle a ensuite occupé des fonctions d'animation du réseau avant de rejoindre l'Union nationale. Positive en toutes circonstances, elle croit dur comme fer à la force du collectif pour construire des solutions et ouvrir de nouvelles voies.

Plus d'articles de l'auteur

Articles sur le même sujet

Newsletter MVTspot_img

Dernières publications

Johann et Christophe : Un binôme d’ostréiculteurs père et fils

À l'occasion de la dernière journée mondiale des pêcheurs artisans et des travailleurs de la Mer, nous avons eu la chance d'aller à la rencontre de Johann et Christophe Charrier, un binôme d’ostréiculteurs apprenti et tuteur, et surtout père et fils.

Et si on se lançait dans l’aventure d’une mobilité virtuelle ?

Courant janvier 2021, la MFR Les Ebeaux à Cruseilles basée en Haute-Savoie a été retenue pour l’appel à projets « mobilité hybride » lancé par l’Association Nationale pour la Formation Automobile (ANFA).

Découvrez le parcours d’Elisa et Hélène sur grand écran

elles ou, encore mieux, un élève (actuel ou ancien) est mis à l’honneur sur une chaine télé locale, voire nationale. Ce fut le cas le week-end dernier ou, coup sur coup, deux reportages se sont succédés à des heures de grande écoute.

Envie de recevoir nos actus ?

Restons en contact ! Chaque mois, nous partageons avec vous nos plus beaux projets, les informations les plus marquantes... Et toutes nos pépites ! 😉

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :