Alexandre, 6 mois de stage botanique à Malte

Cette fois-ci, c’est un étudiant bergeracois qui nous livre son expérience. Après l’obtention de son baccalauréat, Alexandre a choisi de faire un stage professionnalisant de 6 mois à Malte. Quelle aventure !

“Il faut profiter car 6 mois ça passe très vite, c’est une occasion à ne pas râter !”

Diplômé d’un baccalauréat professionnel TCV (Technicien Conseil et Vente), Alexandre a saisi l’opportunité de l’Année Autrement. Déployé dans le cadre de la programmation ERASMUS +, il s’agit d’un parcours professionnel continu incluant un stage en entreprise de 6 mois à l’étranger.

Intéressé par le métier d’horticulteur depuis son CAP horticulture, Alexandre n’a pas choisi Malte par hasard… Cet archipel lui a avant tout permis de développer ses compétences au sujet des plantes méditerranéennes. Bien plus qu’un cadre de vie, cette expérience lui aura permis de se créer un réseau professionnel, d’approfondir ses techniques ainsi que d’améliorer son anglais. Découvrez son témoignage ci-dessous :

Pour activer ce contenu et accéder à la vidéo, cliquez ici pour accepter le dépôt de cookies


Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Christophe
Responsable communication de l’Union Nationale des MFR, Christophe a d’abord été moniteur au sein de plusieurs Maisons. De cette époque, il garde l’envie de se dépasser, de progresser et d’avancer pour offrir aux jeunes un avenir radieux.

Plus d'articles de l'auteur

Articles sur le même sujet

Newsletter MVTspot_img

Dernières publications

D’anciens panneaux de signalisation, un outil pédagogique et beaucoup d’échanges… pour lutter contre les préjugés sur les migrants

La classe de 4ème de la MFR de Thuret (Puy-de-Dôme) a mené le projet « Code Respecto » à l’aide d’anciens panneaux de signalisation et d’un support pédagogique pour amorcer le débat et lutter contre les représentations erronées sur les migrants.

Des projets artistiques pour célébrer les femmes libres et engagées

Un Chant tahitien, un clip vidéo, une pièce de théâtre… Les MFR de Vairao, de Beynac et de Périgueux se sont engagées dans des créations artistiques sur l'émancipation et la défense des droits des femmes.

Création d’une mini-entreprise pour fabriquer et vendre des tote bags au profit d’une association

La classe de CAPA SAPVER 1re année de la MFR de Plérin s’est investie dans la création d’une mini-entreprise. Les 21 élèves ont appris à travailler ensemble, à se connaître, et à mener de bout en bout la fabrication et la vente de plus de 180 tote bags. 

Envie de recevoir nos actus ?

Restons en contact ! Chaque mois, nous partageons avec vous nos plus beaux projets, les informations les plus marquantes... Et toutes nos pépites ! 😉

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :