Journée nationale des assistants maternels

En ce 19 novembre nous souhaitons mettre en lumière un métier déterminant dans le bon développement d’un enfant : l’assistante ou l’assistant maternel. Créée en 2005, cette journée est l’occasion de valoriser et reconnaître toute l’importance de ces professionnels de la petite enfance.

Qualités et parcours professionnel

Bien qu’il soit tout à fait ouvert aux hommes, le métier d’assistante maternelle ou d’assistant maternel compte plus de femmes. Leur mission principale consiste à accueillir à leur domicile un ou plusieurs enfants de moins de 3 ans dont les parents sont en fonction.

Cette personne est avant tout un référent pour l’enfant. Elle répond aux normes de sécurité, de confort et d’hygiène. Elle agit en complémentarité des parents avec lesquels la communication est très importante. C’est un métier passionnant qui permet de contribuer à l’éveil et au développement du jeune enfant.

Pour exercer, il faut obtenir un agrément délivré par le président du conseil départemental et suivre une formation qui porte sur 3 grands thèmes :

  • besoins fondamentaux de l’enfant
  • spécificités du métier
  • rôle et positionnement dans le dispositif d’accueil du jeune enfant.

Les titulaires du CAP accompagnant éducatif petite enfance peuvent bénéficier de dispenses de formation. Aujourd’hui et depuis 2010, les professionnels agréés peuvent aussi créer leur activité à plusieurs dans le cadre de « Maisons d’Assistant(e)s Maternel(le)s » (Mam). Cette formule est très intéressante car elle permet notamment d’éviter l’isolement. Mais avant de se lancer, il est important de connaître les besoins du territoire. Il faut ensuite rédiger un projet d’accueil, un règlement de fonctionnement, puis rechercher des locaux adaptés… Toute une aventure !

Création d’une charte nationale

Le 23 septembre 2021, un arrêté a créé la Charte nationale pour l’accueil du jeune enfant. Elle est destinée à l’ensemble des professionnels de l’accueil du jeune enfant et détermine « dix grands principes pour grandir en toute confiance ». Elle s’adresse aux titulaires de l’autorité parentale ou aux représentants légaux des enfants accueillis. Cliquez-ici pour en découvrir son contenu.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Brigitte
Chargée de projet à l’Union nationale des MFR, Brigitte a été monitrice, puis directrice au sein d’une Maison dans les Vosges. Elle a ensuite occupé des fonctions d'animation du réseau avant de rejoindre l'Union nationale. Positive en toutes circonstances, elle croit dur comme fer à la force du collectif pour construire des solutions et ouvrir de nouvelles voies.

Plus d'articles de l'auteur

Articles sur le même sujet

Newsletter MVTspot_img

Dernières publications

Duo de choc : Monique et Maryse

Monique et Maryse, mères d'anciens diplômés en MFR, ont décidé de continuer l'aventure à la présidence d'une Maison Familiale Rurale. Elles racontent leur expérience pour MVT.

Killian – Pour son livre « Maman a dit, Bande de nuls »

Les réussites sont faites de patience, de travail, jalonnées d’obstacles, stimulées par la persévérance. Killian Leutellier, ancien élève de la MFR de Janzé en filière commerce, a sorti un livre sur ses troubles autisitique et schizophrénique. Il raconte son parcours et son alternance, une véritable réussite pour lui car il a su trouver sa voie dans le commerce.

Abattre un arbre en 4 étapes avec Adeline !

Avec un apprentissage maîtrisé et encadré, chaque métier est accessible à chacun ! La preuve en images avec Adeline.

Envie de recevoir nos actus ?

Restons en contact ! Chaque mois, nous partageons avec vous nos plus beaux projets, les informations les plus marquantes... Et toutes nos pépites ! 😉

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :