Provox : une belle occasion pour vous exprimer

Parce que votre avis compte, c’est important pour nous de pouvoir l’entendre.

En effet, de nombreuses voix s’accordent aujourd’hui pour dire que les jeunes sont les décideurs de demain. Paradoxalement, lorsque les jeunes expriment leur avis, on leur fait parfois comprendre qu’il est bon de laisser les « plus de 30 ans » réfléchir et prendre les décisions.

Pourtant, l’Union Européenne et ses institutions semblent aller à contre courant en mettant en place depuis de nombreuses années un dialogue avec les jeunes. Le but ? Prendre véritablement en compte leur avis pour imaginer les politiques de demain.

Exprimez-vous grâce à Provox.

Ce dialogue entre les jeunes et « l’Europe » existe en France et s’appelle Provox. Actuellement, le thème est lié à l’objectif européen pour la jeunesse n° 9 : “des espaces de participation pour tou.t.e.s.

La campagne pour échanger s’appelle « participation, émancipation, transformation », elle est portée par le CNAJEP qui nous explique comment participer à l’enquête européenne lancée début mars :

« Dites-nous dans quels types d’espaces publics vous aimeriez vous rencontrer, discuter de points de vue politiques, rencontrer des décideurs et organiser des projets qui vous semblent importants. Nous souhaitons également nous assurer que vous recevez des informations claires sur des questions publiques qui vous intéressent et qu’elles vous aident à acquérir les compétences nécessaires pour comprendre ce type d’informations et à y réfléchir de manière critique. Nous vous invitons donc à remplir ce questionnaire, ce qui ne vous prendra pas plus de 8 minutes. »

Pour y répondre c’est par là !

https://ec.europa.eu/eusurvey/runner/EU-YOUTH-DIALOGUE-8TH-CYCLE
Vous pouvez changer la langue en haut à droite !

Votre voix compte !

Comme le rappelle le groupe de pilotage européen du dialogue, composé de représentants des conseils de la jeunesse, des ministères de la jeunesse, du Forum européen de la jeunesse et de la Commission européenne :

« Toutes les contributions sont anonymes. Vos réponses alimenteront la réflexion sur les résultats du 8e cycle du dialogue de l’Union européenne en faveur de la jeunesse. »

Alors, vous avez désormais une clé en main pour pouvoir changer les choses. Allez-vous l’utiliser ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Olivier
Chargé de développement européen, Olivier a connu les MFR lorsqu'il travaillait au Sénégal. Sa confiance dans le pouvoir d’agir des jeunes et dans la capacité d’innovation des territoires ruraux, sous toutes les latitudes, est restée intacte depuis cette époque.

Plus d'articles de l'auteur

Articles sur le même sujet

Newsletter MVTspot_img

Dernières publications

D’anciens panneaux de signalisation, un outil pédagogique et beaucoup d’échanges… pour lutter contre les préjugés sur les migrants

La classe de 4ème de la MFR de Thuret (Puy-de-Dôme) a mené le projet « Code Respecto » à l’aide d’anciens panneaux de signalisation et d’un support pédagogique pour amorcer le débat et lutter contre les représentations erronées sur les migrants.

Des projets artistiques pour célébrer les femmes libres et engagées

Un Chant tahitien, un clip vidéo, une pièce de théâtre… Les MFR de Vairao, de Beynac et de Périgueux se sont engagées dans des créations artistiques sur l'émancipation et la défense des droits des femmes.

Création d’une mini-entreprise pour fabriquer et vendre des tote bags au profit d’une association

La classe de CAPA SAPVER 1re année de la MFR de Plérin s’est investie dans la création d’une mini-entreprise. Les 21 élèves ont appris à travailler ensemble, à se connaître, et à mener de bout en bout la fabrication et la vente de plus de 180 tote bags. 

Envie de recevoir nos actus ?

Restons en contact ! Chaque mois, nous partageons avec vous nos plus beaux projets, les informations les plus marquantes... Et toutes nos pépites ! 😉

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :