Jennifer, infirmière accomplie

Jennifer a découvert son métier lors d’un stage en MFR. Depuis, elle ne se voit pas faire autre chose. Elle envisage de se lancer dans la formation ou dans des missions humanitaires.

Après la classe de 3e, je souhaitais découvrir le principe de l’alternance, effectuer des stages variés dans le milieu de la santé. En BEPA, j’ai pu ainsi travailler dans un EHPAD, une crèche, une cantine scolaire… J’ai découvert le métier que je voulais faire lors d’un stage au centre hospitalier régional d’Orléans. J’ai eu la chance de pouvoir y observer pendant plusieurs jours le travail des infirmières et ça m’a décidé.

Se construire au contact des autres

Lors de mes études à la MFR, avec l’accord de la directrice, nous avions créé avec des camarades une association d’élèves pour financer un projet solidaire au Cambodge : construire un réservoir d’eau et un jardin pour les habitants d’une île. Nous avons mené plusieurs actions pour récolter des fonds (vente de chocolats et de muguet, tombola…), et nous sommes partis au Cambodge mettre en œuvre ces projets. Il y avait une cohésion et une entraide incroyable dans notre groupe. Ça reste un de mes plus beaux souvenirs à la MFR.


Tous les stages que j’ai pu faire en MFR ont contribué à me construire professionnellement et personnellement. Le métier d’infirmière exige de la rigueur technique mais aussi de bonnes aptitudes relationnelles.

“Il faut toujours rester soi-même, être à l’écoute et surtout avoir de l’empathie pour pratiquer le métier d’infirmière.”

Je fais le métier de mes rêves

Aujourd’hui, je suis infirmière au Centre hospitalier régional d’Orléans, dans le service d’hépato-gastro-entérologie. Je suis totalement épanouie dans cette fonction. Malgré les difficultés (manque de personnel et de matériel), je fais le métier de mes rêves.


Une chose est sûre, je resterai infirmière. J’évoluerai sans doute vers un autre service, pour continuer à apprendre, et pourquoi pas, plus tard, devenir formatrice dans une école infirmière. Mon rêve le plus fou serait de partir travailler en Outre-mer ou faire des missions humanitaires.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Christophe
Responsable communication de l’Union Nationale des MFR, Christophe a d’abord été moniteur au sein de plusieurs Maisons. De cette époque, il garde l’envie de se dépasser, de progresser et d’avancer pour offrir aux jeunes un avenir radieux.

Plus d'articles de l'auteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles sur le même sujet

Newsletter MVTspot_img

Dernières publications

C’est quoi les métiers du chien et du chat ?

Romane est élève en Bac Pro CGESCF à la MFR de Neufchâtel-en-Bray. Avec ses camarades Camille, Inès, Louis et Dorian, Romane a remporté la première place du Trophée Canin Inter-Lycée au Salon de l'Agriculture 2022. Elle partage son métier et son expérience au salon.

Erasmus a 35 ans : échange avec Jean-Yves Metin, développeur Erasmus en MFR

Jean-Yves Metin est chef de projet et développeur Erasmus+. À l'occasion de la journée de l'Europe, il est revenu sur des chiffres marquants de la mobilité en MFR. Fier de porter et garantir le lien des jeunes et adultes avec l’Europe lors de mobilités, il partage ses connaissances et son parcours en vidéo.

Jeunesse, formation et développement durable en Estonie

Olivier Gineste est responsable des programmes européens à l’Union nationale des MFR. Il était il y a peu à Räpina en Estonie, à deux pas...

Envie de recevoir nos actus ?

Restons en contact ! Chaque mois, nous partageons avec vous nos plus beaux projets, les informations les plus marquantes... Et toutes nos pépites ! 😉

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :