Benoît, chercheur spécialiste de la biodiversité marine

Après 15 ans d’études, Benoît, passionné par la mer, est devenu chercheur spécialisé dans l’océanographie biologique et la pharmacognosie marine. Son objectif ? Trouver les médicaments de demain.

S’ouvrir pour mieux découvrir

Le parcours académique que j’ai suivi pour en arriver là n’est pas linéaire. Mes 15 ans d’études ont commencé par l’étude en alternance de l’aquaculture et des bioressources marines en BEP puis BTA. J’ai apprécié ces années passées en MFR. C’était une fabuleuse opportunité pour m’ouvrir aux différents métiers de l’aquaculture. L’alternance m’a permis de rencontrer nombre de personnes passionnées, de celles qui peuvent apporter de précieux conseils pour un chemin de vie. Les stages m’ont donné le courage et la passion nécessaires pour avancer.

Poursuivre son chemin

Je suis passé ensuite par une école assez réputée, Intechmer, pour étudier la biologie marine, l’océanographie, les biotechnologies, etc. Après avoir rattrapé une filière universitaire plus générale, j’ai continué à me former aux techniques biochimiques, analytiques, à la cancérologie et la pharmacognosie. Tout cela dans le but d’explorer le formidable potentiel de la biodiversité marine pour trouver les médicaments de demain.

Apprendre tout au long de sa vie

On se forme toute la vie, mais on peut dire que j’ai terminé mon parcours étudiant par un doctorat à l’Ifremer de Nantes où j’ai étudié les pigments marins et leurs applications en cancérologie et en océanographie. Ensuite, j’ai décidé de m’ouvrir de nouvelles perspectives en réalisant un postdoctorat entre la France et l’Australie, ce caillou austral qui m’a toujours fait rêver…

” Vivez vos rêves et ne rêvez pas votre vie. C’est la volonté qui nous permet de réussir nos projets. Les obstacles pour atteindre un objectif peuvent être difficiles à surmonter sur le moment, mais la récompense sera d’autant plus grande.”

Vivre au présent

Aujourd’hui, je suis porteur de projet en biotechnologie marine. L’objectif est de monter un aquarium marin public en région nantaise. Un véritable lieu d’éveil à la biodiversité marine qui comporte un volet scientifique sur la recherche de nouvelles molécules marines d’intérêt thérapeutique.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Christophe
Responsable communication de l’Union Nationale des MFR, Christophe a d’abord été moniteur au sein de plusieurs Maisons. De cette époque, il garde l’envie de se dépasser, de progresser et d’avancer pour offrir aux jeunes un avenir radieux.

Plus d'articles de l'auteur

Articles sur le même sujet

Newsletter MVTspot_img

Dernières publications

C’est quoi les métiers du chien et du chat ?

Romane est élève en Bac Pro CGESCF à la MFR de Neufchâtel-en-Bray. Avec ses camarades Camille, Inès, Louis et Dorian, Romane a remporté la première place du Trophée Canin Inter-Lycée au Salon de l'Agriculture 2022. Elle partage son métier et son expérience au salon.

Erasmus a 35 ans : échange avec Jean-Yves Metin, développeur Erasmus en MFR

Jean-Yves Metin est chef de projet et développeur Erasmus+. À l'occasion de la journée de l'Europe, il est revenu sur des chiffres marquants de la mobilité en MFR. Fier de porter et garantir le lien des jeunes et adultes avec l’Europe lors de mobilités, il partage ses connaissances et son parcours en vidéo.

Jeunesse, formation et développement durable en Estonie

Olivier Gineste est responsable des programmes européens à l’Union nationale des MFR. Il était il y a peu à Räpina en Estonie, à deux pas...

Envie de recevoir nos actus ?

Restons en contact ! Chaque mois, nous partageons avec vous nos plus beaux projets, les informations les plus marquantes... Et toutes nos pépites ! 😉

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :